American cookies

De ce mois de confinement que j’aurai souhaité plus calme, je ne retiens que les rares moments slow qui se sont présentés à moi comme ce goûter que nous avons fait un dimanche d’avril.

Des cookies américains gourmands et moelleux pâtissés à quatre mains, une petite fille surprise à dévorer la pâte crue sirotant ensuite avec gourmandise une grenadine à l’eau. L’enfant a ce pouvoir d’effacer ou atténuer la gravité de certains moments.

Aujourd’hui, plus que jamais, même si le quotidien est trop dense à mon goût, je mesure la chance d’être à la maison alors que d’autres n’ont pas cette possibilité. Je les remercie chaleureusement pour leur travail; peut être que vous vous reconnaitrez ici.