KAWAI·SLOW LIFE

Quelle litière pour mon lapin nain ?

Dansmabesace - Kawai le magnifique

OK ce n’est pas un sujet glamour, mais comme les couches pour un bébé, la litière est un sujet important pour les animaux, surtout pour les lapins.

Au début, nous étions perdu devant les nombreux paquets présentés en magasin. Après plusieurs essais, certains fructueux, d’autres catastrophiques, nous nous sommes rendus compte que ce n’était pas si évident de choisir une litière pratique convenant à notre rongeur.

Pour vous aider dans votre choix, voici notre retour d’expérience sur les litières utilisées pour Kawai :

#1 : La paille

paille

 

C’est la première litière que nous avons utilisé pour Kawai. Son éleveuse garnissait son clapier avec de la paille alors nous avons décidé de poursuivre dans la continuité jusqu’à ce que les odeurs et surtout les traces sur le sol ne viennent à bout de ma patience.

Les véritables problèmes de la paille sont le faible pouvoir absorbant et la non couvrance des odeurs. Du coup, votre lapin baigne dans une cage humide ce qui peux lui déclencher des problèmes de peau au niveau des pattes s’il reste dans sa cage. De plus, quand il sort, vous pouvez constater des traces de pas et çà, ce n’est pas possible pour moi.

Le + : économique, élément le plus naturel pour le lapin

Le – : non désodorisant, humide, forte dispersion aux alentours de la cage

 

#2 : La litière silice

litiere siliceMais qu’est-ce-que c’est ?? J’imagine vos gros yeux lol ! Utilisée en premier lieu pour les chats, c’est une litière composée de micro-cristaux en silicagel qui neutralisent les odeurs et absorbent totalement l’urine.

Sur le papier, c’est le top : désodorisante, absorbante, esthétique, économique. Les louanges ne manquent pas.

Sauf que dans la réalité, Kawai se retenait de faire ses besoins lorsque nous avons testé cette litière. C’est un lapin de campagne alors peut être que ce n’était pas naturel pour lui de l’utiliser.

Nous avons même rusé en ajoutant une couche de rafles de maïs par-dessus cette litière mais il s’est vite rendu compte de la supercherie et se retenait toujours.

Le + : litière sèche en permanence, hygiénique

Le – : il est possible que votre rongeur ne s’y habitue pas et se retienne comme le nôtre. Prix élevé également.

 

#3 : Les copeaux naturels

copeaux naturelsFranchement, je le déconseille pour tous les lapins pour la simple raison que les copeaux s’accrochent aux poils et aux pattes. Du coup, les lapins en mettent de partout lorsqu’ils sortent de leur cage. Trop salissant pour moi.

Mon lapin étant un angora, c’est sûr que ça n’a pas aidé, mais j’ai constaté un phénomène similaire chez les lapins à poil ras.

De plus, je trouve que c’est assez poussiéreux surtout lorsque l’on arrive à la fin du paquet. La truffe de mon lapin était plus humide pendant cette période de test. Était-ce lié ?

Le + : prix abordable

Le – : salissant et poussiéreux

 

#4 : Les rafles de maïs

rafle de mais

Pour nous, c’est la solution idéale ! Hygiénique, absorbante et masquant les odeurs, l’essayer, c’est l’adopter !

J’ai l’impression que c’est la litière qui plait le plus à Kawai. Plus de problème d’odeurs ni de dispersion au-delà de la cage. C’est le bonheur !

Le + : hygiénique, forte couverture des odeurs, biodégradable

Le – : le prix (achetez des sacs de grande quantité pour que ce soit plus économique)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s